Non, ne cherchez pas... Rosine n'est pas le nom du dernier modèle de République du chiffon, vous n'avez rien loupé rassurez vous ( j'en ai vu une ou deux qui tremblait rien qu'à l'idée de ne pas être la première à publier sur un nouveau modèle, non?). Non, Rosine est le doux prénom de ma grande-tante. Voilà, après mes kilos en moins et mon addiction à Games of thrones je vais bel et bien vous parler de ma grande tante..... Tu peux aussi passer ton chemin et aller directement aux photos de la fin, mais alors tu ne sauras rien sur la divine provenance de ce divin tissu.... Il faut choisir.... (oh le chantage, c'est pas très gentil ça...).

Pourquoi Rosine? Allez je te raconte Rosine. Rosine, la soeur de mon grand père que je n'ai pas connu, va avoir bientôt le bel âge de 97 ans. Oui c'est très vieux. Mais Rosine n'est pas vieille! Rosine conduit sa voiture avec sa clope au bec et son mégot toujours à 2 doigts de tomber. Rosine va au spectacle, au restaurant, et Rosine reçoit chez elle. Rosine vit dans un musée, une maison où le temps s'est arrêté (je ne sais pas quand exactement mais c'était il y a longtemps), Une maison où les araignées sont les bienvenues (et elles ne dérangent pas vraiment). Rosine conserve tout, mais quand je dis tout c'est vraiment tout. Si tu cherches une vieille photo c'est forcement chez Rosine, une correspondance d'ancètre c'est aussi chez Rosine. Attention, Rosine n'est pas passéiste, non pas du tout. Rosine prend toujours des photos aujourd'hui, elle ne se rend jamais à un anniversaire sans son petit appareil photo. Rosine vit très au présent. Et surtout Rosine a un rituel que nous, ses neveux, ses petits neveux et ses arrières petits neveux, on ne raterait pour rien au monde: LE THE DE 17H. Attention, n'imaginez pas le thé à l'anglaise. Ca n'est pas si éloigné mais chez Rosine on boit le thé en fumant une petite clope et en se goinfrant de financiers et de macarons de chez Moreau (THE boulangerie of DInard). Et si tu veux encore mettre un peu de beurre dans tes fesses tu peux aussi piocher dans la boite des palets Roudor.... Et pendant que les grands boivent leur petit thé tranquille, les petits entrent et sortent, claquent les portes, font des courants d'air, du bruit, et jouent, et kiffent!!!!!!!!! Ils viennent eux aussi piocher un petit gâteau et repartent dans l'extraordinaire jardin prairie de Rosine. Jamais on ne dérange Rosine, tu vois. Jamais tu n'entendras dire "chut faites moins de bruit" ou "du calme les enfants", non jamais.... Bref Rosine est une sainte.

Et que viens faire cette sainte dans ma couture? Et bien, Sainte Rosine (et son musée conservateur) a récemment légué à ma maman quelques magnifiques robes d'époque. Certaines servent de déguisement aux enfants. Et d'autres ont traversé la France pour finir dans mon placard à tissu....

Passons maintenant à Kalys (je ferai bientôt le lien entre les 2 c'est promis). Début avril j'ai reçu un gentil mail de Katleho, une nouvelle créatrice de patron indépendant, me proposant de m'offrir de patron de son nouveau top Kalys. C'est la première fois depuis que je tiens ce blog qu'on me fait ce genre de proposition, j'étais heureuse comme une gamine! Mais comme je suis une gentille fille et que je ne veux pas dire de méchante choses, j'ai d'abord regardé à quoi il ressemble ce Kalys. Un joli petit top avec une jolie ouverture dans le dos et des bretelles croisées. J'ai dit "banco!".

Olivia a récemment exprimé une envie couture!!!! Et un truc sans rose!!! Elle voulait une robe turquoise et blanche. J'ai dit non pour une robe (souvenez vous que je couds raisonnable) mais j'ai vite pensé à Kalys. Et j'ai plongé dans mon stock..........................................

Du rose, du rouge mais pas de turquoise..................................................... Effectivement #ilenmanquetoujoursun

Alors j'ai plongé dans l'énorme sac à tissu offert par maman. Une merveille ce sac, enfin surtout son contenu. J'ai immédiatement repéré LE tissu turquoise et blanc et immédiatement vu que cette vieille robe de Rosine ne suffirait probablement pas à faire ce petit haut..... Alors j'ai fait d'autres propositions à Olivia, toutes rejetées....

Je te fais la scène avec les dialogues elle "non j'aime pas" moi "alors j'ai rien trouvé" elle "t'inquiète maman je vais aller voir dans tes tissus"

Et elle revient 30secondes plus tard avec la robe turquoise et blanche de Rosine dans les mains, limite en m'engueulant "mais pourquoi tu m'as pas montré celle là???!!!!" moi "soupir......"

Alors j'ai triché. Le dos de la robe était assez grand pour faire les 2 parties dos de Kalys. Mais le devant de la robe non. En fait si mais il fallait conserver la couture du milieu, c'est ce que j'ai fait.

Allez maintenant je te raconte la nostalgie au moment de la découpe de la robe (pourquoi n'ai je pas pris de photo de cette robe!!!). Oui je sais c'est long.... Cette robe d'époque (1930????) avait presque été exclusivement cousue à la main. Les finitions étaient parfaites et j'avoue avoir eu un petit pincement au coeur en détruisant tout ce magnifique travail. Et puis l'odeur de la robe!!! Ah, une madeleine de Proust à elle seule. Ca sentait mon enfance, quand justement, petite j'allais fouiller dans les vieux placards de Rosine qui étaient remplis de vieux bijoux et de vieilles dentelles magnifiques (et là tu te dis que je n'ai pas lavé la robe avant de coudre, oui, tu as raison. En même temps, vu l'âge de ladite robe je me suis dit qu'il y avait peu de chance qu'elle rétrécisse encore.....non?).

Parlons un peu du modèle maintenant. Le montage se fait très simplement. J'ai fait un 6 ans pour ma fille de 6 ans. Pas de décalquage à faire puisqu'on peut imprimer uniquement la taille qui nous intéresse (ca c'est cool). Je dois quand même dire un grand merci à Madame 3 étoiles d'avoir réalisé ce top avant moi. Elle notait une encolure un peu étroite... Alors avant de fermer le bas j'ai fait un essai sur la bête (ma fille quoi). Oui il y a bien une encolure un poil trop petite et peu confortable (t'aurais vu la tête de la bête.....). Donc retournement de tout le boulot et reprise de l'encolure. Pose d'un biais en bas, création des boutonnières dans le dos (grrr une vraie galère,celle qui me suivent sur IG ont pu le constater) et pose des boutons. Et voilà un très joli petit top parfaitement adopté par la bête avec cette nouvelle encolure.

Une dernière petite anectode (et après promis j'arrète de te gonfler). J'ai voulu qu'Olivia sache d'où venait cette robe et j'ai fait une petite devinette en lui disant que c'était une robe qui appartenait à quelqu'un de très âgé. Bon je suis navrée de dire qu'elle a commencé par ma maman, puis après une petite serie de personne de cette génération. Ensuite elle est passée à ma génération (SIC). Mais JAMAIS elle n'a pensé à Rosine ou à bonne maman (ma grand-mère).... Donc je confirme: Rosine n'est pas vieille. Rosine joue au foot avec les gosses dans le jardin, elle ne peut pas être vieille!!!!!!! Rosine me lit sur sa nouvelle tablette, elle ne peut pas être vieille!!! Rosine est éternelle. Je t'aime ma Rosine!!!!!

Allez place aux photos maintenant (vous l'avez bien mérité!!!!).

 

rosine

rosine2

rosine3

rosine4

 

rosine5

rosine6

rosine7

rosine8

rosine9

rosine10

Je voudrais faire une dernière petite remarque. Je trouve toutes ces filles, celles qui se lancent, celles qui osent, celles qui vont au bout de leur rêve, très courageuses!!!! Les créatrices indépendantes, les petites mains qui vendent leur travail sur little market ou autre. Bref mesdames, chapeau bas et bon courage.