Je vous ai déja raconté mon amour particulier pour ce livre, le premier que je me suis offert quand j'ai commencé la couture. Depuis d'autres ont rejoint mon étagère, mais aucun n'a autant de modèles adaptés à la vie de tous les jours des petites filles. Pas de robe du dimanche, pas de froufrou à gogo, pas de grosse difficulté technique. Bref JE L'AIME.

Le dressing d'Olivia manquait cruellement de blouse pour l'automne alors j'ai jeté mon dévolu sur un modèle jamais réalisé encore. La tunique I. J'ai eu immédiatement une première difficulté: impossible de trouver les manches du modèle sur la planche des patrons. Elle n'existe pas. Après vérification (visite de forum, etc...) personne n'en parle... Je me suis dit que ca n'était donc pas un problème et j'ai pris les manches d'un autre modèle (mais je ne sais plus lequel) après avoir vérifié que les emmanchures "collaient" bien ensemble.

Pour le choix du tissu j'ai enfin osé couper dans un de mes tissus d'amour (que vous reverrez bientôt en baby box). Acheté il y a 2 ans chez PPMC, je le sortais régulièrement du tiroir pour le toucher et le regarder (il est très beau et très doux) mais sans inspiration (ou trop d'inspiration....). Son heure avait sonné!!!

Comme je voulais qu'on distingue bien l'encolure arrondie j'ai choisi de la faire rose (aussi pour garantir un maximum de rose à cette tenue.....pour ma Barbie girl...). C'est pendant la réalisation de cette tunique que ma surjetteuse m'a énervé plus que jamais. J'avais pourtant changé les aiguilles recemment mais là vraiment elle sautait beaucoup trop de point pour que je puisse laisser passer ça.

Petite visite chez Madame Singer qui après changement d'aiguille et un peu d'huile m'a prouvé que je suis juste une pauvre gourde et que ma surjetteuse fonctionne très bien. Donc pour celles qui viennent juste de faire l'acquisition d'une telle machine, sachez que les aiguilles s'usent beaucoup plus vite que sur une MAC et qu'il faut mettre de l'huile régulièrement.

Ensuite revenons au modèle et à son unique difficulté: la patte de boutonnage. J'ai rien mais alors rien compris aux explications du livre et j'ai du chercher sur le net un tuto. C'est encore une fois ici que j'ai trouvé la réponse. Elle n'est pas parfaite mais elle ressemble à ce que j'avais imaginé (c'est déjà pas mal!!!).

Je n'ai pas mis de bouton (ni de boutonnière ca va de soi) au dos mais plutôt une pression Kam grise. Je ne suis pas totalement satisfaite de mes fronces (que je déteste toujours!!!). Pourtant ces derniers temps j'en ai fait des fronces, je progresse mais je suis encore loin de ce que je voudrais parvenir à faire....

Bon, Olivia a décrèté d'emblée qu'elle était trop grande (elle n'a pas tout à fait tort...) et j'ai bien vu à sa tête que c'était pas l'extase totale quand elle l'a enfilée. Heureusement il a fait tellement beau pendant 3 semaines, que la tunique a été oubliée dans le placard (et Olivia a aussi oublié qu'elle ne l'aimait pas tellement) avant de ressortir ce week end pour les premières fraicheurs...

Avalanche de photos de ma miss couette Barbie girl lors de la jolie ballade dans les vignes de Katzenthal, sous un soleil de plomb.

 

ppmc

ppmc2

ppmc3

ppmc4

ppmc5

ppmc6

ppmc7

ppmc8

ppmc9

alsace

alsace2

alsace3

 

Je vous donne au passage des nouvelles de tous les Tshirts de mon précédent post. Le cheval marron a beaucoup plu à ma nièce et j'ai des photos portées à vous montrer bientôt. Les coutures à l'aiguille double du 2° Tshirt des manches et du bas ont été remplacées par un ourlet roulotté qui plait beaucoup à la demoiselle et qui ont l'air de bien mieux résister aux tortures que ma fille leur impose. J'espère pouvoir vous les montrer aussi bientôt.